ELEVAGE

Top 20 des classifications néerlandaises 2019

11/11/2019

Source : veeteeltvlees.nl

Cet article a été publié dans la revue « Veeteelvlees » du mois d’octobre. Le texte original a été écrit par Guy Nantier. Il a été traduit par mes soins (excusez donc les erreurs de syntaxe grammaticale ou de vocabulaire).

Les cotations linéaires des animaux testés en ferme cette année sont excellentes, avec 48 animaux supplémentaires par rapport à l’année dernière. L’élevage De Mahoney à Jarich et Tiemen Cocquyt de Pittem se distingue avec ses belles vaches. Au cours de l’année écoulée, un taureau a reçu 90 points au niveau de l’entreprise.

Autrefois, la classification était plutôt vue comme une divertissement. De nos jours, l’élevage est un investissement ciblé sur le troupeau futur. D’autant plus que l’enregistrement et la participation aux classifications donnent à l’éleveur une évaluation objective et indépendante des forces et des faiblesses de ses animaux. Il peut l’utiliser pour faire des croisements plus ciblés.
Entre septembre 2018 et août 2019, environ 845 animaux blanc bleu ont été évalués par un agent de la CRV.
En Flandre, il y en avait 716 et environ 129 aux Pays-Bas. Environ 97% des animaux étaient des femelles. Au cours de la période considérée, 47 femelles ont reçu le statut excellent, soit 7 de moins qu’en 2017-2018. Parmi ceux-ci, 22 étaient nouveaux en Flandre et 16 ont été ré-classifiées. Aux Pays-Bas, il s’agissait de 2 et 7 pièces respectivement.

Cotations linéaires les élevées en Flandre en 2018-2019 (source : CRV)

Nouvelles célébrités flamandes

L’élevage De Mahoney des frères Jarich et Tiemen Cocquyt a obtenu un résultat significatif: 7 animaux ont obtenu un excellent score lors de leur première classification et 4 autres lors d’une réinspection. Il y a en fait une étable rempli de pépites en Flandre occidentale à Pittem.
Louisiana van Terbeck et Nefertiti de Mahoney se partagent la première place avec 90,6 points. Louisiana van Terbeck (Hazard van de Pannemeers x Jasmijn x Imperial) n’est plus à présenter. Elle est la championne des vieilles génisses à Agriflanders en 2019 et a remporté cet été un premier prix au national de Libramont. « Louisiana est la cinquième d’une excellente lignée », déclare Jan Roggen. «Sa mère Jasmijn, son grand-mère Effie, son arrière-grand-mère Viool et son arrière-arrière-grand-mère Darling l’ont précédées et ont toutes été obtenues 90 points et plus. Effie, la mère d’Idéfix van Terbeck, a même obtenu 92 points. Louisiana a, quant à elle ,vêlé une génisse de Vidal de Saint-Fontaine, et est en cours de préparation pour une récolte embryonnaire. « Vidal sera à nouveau son partenaire. »

Louisiana van Terbeck – 1er prix au national de Libramont 2019

Nefertiti de Mahoney est également du même père (Hazard van de Pannemeers x Lonka x Heroique de l’Ecluse).  » Elle provient de la sorte d’Hans Vermote, » dit Tiemen Cocquyt, « des animaux très larges et longs. Elle est actuellement pleine de Kastaar van het Bareelhof.  » Malgré d’excellents scores en musculature et en type, elle n’est pas encore apparue sur les concours. « Nous la trouvons un peu trop nerveuse pour se présenter au concours », explique Tiemen.
Sa collègue d’étable Neige de Mahoney (Jackpot ter Reybroeck x Histoire x Crack du Pont de Messe) a 0,1 point de moins que Nefertiti et complète le podium 2019. Neige est la propre soeur du taureau de centre d’insémination Art Deco de Mahoney, qui est actuellement très populaire. Tiemen Cocquyt: ‘En fait, Neige est la meilleure des deux. Elle a maintenant 16 mois et présente beaucoup de largeur dans l’avant et l’arrière-main, beaucoup de viande sur l’épaule et un dos soutenu. « 
Neige est née légère avec une bonne aptitude à boire. «Ce n’est qu’à partir de trois mois qu’elle a commencé à se faire remarquer et à évoluer chaque jour davantage. C’est ce qui nous plait chez elle: la facilité d’élevage et une évolution positive.  » Neige a déjà obtenu un premier prix au concours de Tielt et une troisième place au concours national d’Erpe-Mere. Lonka, la mère de Néfertiti, et History, la mère de Neige, sont toutes deux sont de belles vaches avec respectivement 89,6 points et 90,4 points.

Neige de Mahoney – 1er prix au concours de Tielt

Les plus belles femelles aux Pays-Bas

Trebelle, de Ronald Wolters, obtient 90.2 points dans le rang hollandais. Cette fille de Litige du Sart sur Renate (p.: Adajio de Bray) est la meilleure en développement (93), a une très belle musculature (91,2), beaucoup de type (88,3) et avec d’excellents aplombs (92). « C’est le meilleur de sa mère Renate ‘, dit son éleveur Ronald Wolters de Lievelde. « Renate vient d’une lignée qui produit de beaux descendants avec de super aplombs et de larges bassins.
Renate possède, avec ses 90,3 points, une valeur d’élevage pour la largeur bassin de +0,43 et +0,38. Paula, une demi-soeur de Trebelle via Renate, a obtenu 90,5 points avec une valeur de +0,66 et +1,04 pour les largeurs bassins. « 
« C’est enraciné dans cette lignée », dit Ronald Wolters. ‘Sarah et Tessa, deux filles de Paula, ainsi que Temptation, une propre soeur de Trebelle, ont obtenu 89 points. Sarah et Tessa ont également une évolution positive pour les valeurs des tailles du bassin. Trebelle et sa propre soeur Temptation n’ont pas encore été mesurées. « 
Trebelle est avancée pleine du taureau Verrati de Cobreville et n’était pas en état de se faire photographier. Le choix de Verrati (Poltron des Peupliers X Ilot du Bouchelet) est très réfléchi, déclare l’éleveur. « Le taureau est facile d’utilisation, a un caractère viandeux et produit des veaux légers à la naissance.

Cotations linéaires les plus élevées pour la Hollande en 2018-2019 (source : CRV)

L’excellente deuxième place vient de l’étable de Tonnie Ginkel d’Uddel. Formule van ‘t Staverhul (Hazard van de Pannemeers x Cocinelle van ‘t Staverhul x Imperial de l’Ecluse) a reçu exactement 90 points en note finale. ‘Une belle génisse avec une avant-main spéciale, un dos épais, une arrière-main spécial et de super aplombs », voilà comment Tonnie décrit brièvement le produit de son élevage. «Elle est devenue championne de réserve à Zwolle en finale des génisses de 1 à 2 ans. C’était au-delà de mes attentes, car elle était la plus jeune en finale.  » Formule ressemble à deux gouttes d’eau à sa mère Cocinelle pour les 90 points, dit Van Ginkel. « Cocinelle possède un palmarès bien rempli sur les concours, la cerise sur le gâteau étant le championnat général à Zwolle 2017. »
La fille de Formule est vendue pour la reproduction, ainsi que sa génisse de Vuiton de Saint-Fontaine (par Whisky of the Nine Bonder). La famille Horlings de Ruinen est son nouveau propriétaire. Mais l’éleveur ne regrette pas la vente. ‘Oh, vous devez vendre quelque chose de temps en temps. Mais pas d’inquiétude, j’ai encore des receveuses avec des embryons de Cocinelle avec Vuiton et de Cocinelle avec Hazard. ‘
Harmanna van Knokke est en tête de liste des animaux réclassifiés en Flandre. Harmanna (par Imperial de l’Ecluse) a obtenu un score total de 91,1 points soit +0,2 point. L’animal de Marc Demuynck de Knokke-Heist a amélioré son précédent score en musculature et en type.

Lara van het Oudeland (Source : CRV – Octobre 2019)

Parmi les animaux réévalués aux Pays-Bas, Lara van het Oudeland de Jaap de Vos d’Ooltgensplaat est en tête. Cette fille d’Argan augmente son score de 90,5 points à 91,1 points. Lara, maintenant âgée de 43 mois, a amélioré son score en particulier au niveau de la musculature et du type. Le critère musculature a augmenté de presque un point et un dixième point pour le critère type.

Monsieur le Général

Général de l’Ecluse

Dans la catégorie des mâles, un seul taureau a obtenu un excellent score. Ce Général à 90,6 points se nomme Général 1920 de l’Ecluse. Ce fils d’Hazard van de Pannemeers sur une mère Impérial (0921 de l’Ecluse) a quatre ans et a été élevé par Ann Adams de L’Ecluse en Wallonie. À l’âge de deux mois, Vincent Brouillard de Renaix l’a acheté. Le taureau était en troupeau jusqu’à très récemment, il a été acheté par le centre Génétique Avenir Belgimex. Vincent Brouillard: «Sa progéniture, dont quelques filles ont déjà vêlées, est vraiment extraordinaire. Le taureau laisse ici une moyenne stable et élevée d’animaux qui excellent dans le type, les aplombs et les dos. Le taureau a obtenu un score total de 90,6 points, dont 90 points pour la taille, 90,7 points pour la musculature, 87,9 points pour le type et 89 points pour les aplombs. « Sa lignée maternelle, composée de vaches reconnues comme Farandole de l’Ecluse (Ecrin SF) et Anastacia de l’Ecluse (Lasso van de Kookshof) m’ont attiré », déclare Vincent Brouillard à propos de son achat d’il y a quatre ans. « Et ce beau type s’est confirmé ici dans la progéniture. » De plus, en Flandre, Mozes van de Stokerij était le taureau le mieux noté lors d’une première classification. Mozes (Vidal de Saint-Fontaine x Kracotte van de Stokerij x Benhur du Champ Bouval) a été élevé par Roger Monbaliu de Jabbeke, mais appartient à Jo Van Der Donck-Annendijk à St.-Lievens-Esse. Mozes a obtenu un score total de 89,5 points avec 100 points en taille, 89 points pour la musculature, 87,6 points pour le type et 79 points en aplombs. Sultan van Maris, élevé par le partenaire Hunnekens de Grashoek, mais qui est maintenant en service dans l’élevage de Boers à Hoek d’Hollande, était le taureau le mieux noté des Pays-Bas. Ce fils Idéfix sur Bella 175 (Imperial) a reçu une note finale de 87,9 points. Les bons scores sur les critères type (85.1) et les aplombs (92) se démarquent en particulier. En général, fort est de constater que les taureaux d’Hazard et d’Attribut sont les pourvoyeurs de vaches puissantes.

Kristaline du Paillaert (Général) – 1er prix des jeunes génisses à Frasnes-lez-Anvaing 2018

Pas encore de commentaire

    Laisser un commentaire