REPORTAGES

Reportages | Détection de vêlage SmartVel

07/08/2020

Focus sur un système de détection des vêlages découvert récemment dans le magazine Wallonie Elevage et proposé par l’AWE. SmartVel est un système de référence en France et parmi les éleveurs belges qui l’ont adopté. Ill paraît difficile de faire confiance à la technologie pour ce genre d’évènements qui, même sous la vigilance pointue de l’éleveur, réserve parfois quelques surprises. Voici donc l’expérience d’essai réalisée dans une ferme élevant des Blanc Bleu Belge à la recherche d’un système de détection de vêlage. Cet article n’est aucunement sponsorisé et les propos tenus ici sont véritables et sincères.

Capteur SmartVel posé sur une génisse à terme

En cherchant un appareillage permettant de faciliter la détection et la surveillance des vêlages, principalement la nuit, nous sommes tombés sur ce dispositif. Après demandes d’informations au responsable de ce système à l’AWE, il s’avère qu’il est possible (durant la période estivale en tout cas) de tester le produit durant un mois, pour se faire une idée et évaluer la pertinence d’un tel système dans son exploitation. La demande de test étant réalisée, l’agent vient expliquer et installer avec nous le système sur des « cobayes » choisis pour l’occasion, à savoir trois génisses à terme.
SmartVel est un système de vêlage non invasif qui se fixe sur la queue de l’animal, enregistrant ainsi l’activité de l’animal en temps réel et tenant compte des séquences comportementales spécifiques à la mise bas telles que : se lever et se coucher régulièrement, mouvements importants de la queue, …
Le système assure une fiabilité à 95% (les 5% restants sont des vêlages compliqués où un problème apparaît), vous permettant ainsi de dormir la nuit en toute quiétude sans devoir s’éveiller à intervalle régulier pour surveiller.
Le capteur se fixe à l’aide de rubans adhésifs sur la queue de l’animal et c’est tout! Il ne vous reste plus qu’à vous laisser contacter par le collecteur : il permet de contacter deux personnes par appel téléphonique et deux personnes par sms, les quatre personnes pouvant être différentes ou non. Les personnes destinataires des sms reçoivent également le numéro de capteur pour lequel l’alerte est lancée, désignant ainsi l’animal concerné.

Système de transmission du SmartVel

Une fois le tout installé, nous sommes impatients de voir le système en action, pour savoir s’il l’on peut lui faire confiance et s’y fier à 100%. La surveillance manuelle continue bien entendu en complément du SmartVel. Son tout premier test au sein de la ferme fut réussi! Après une journée de moisson et un repas familial prévu le soir, la surveillance habituelle des animaux ne montre rien pour la soirée. Une douche plus tard, le téléphone sonne et SmartVel indique un vélâge en cours. Est-ce une fausse alerte puisqu’il y a à peine une heure, l’animal ne montrait rien du tout? Après un examen plus minutieux, il s’avère que la génisse avait effectivement bien commencé la mise bas. Bref, sans SmartVel, nous nous rendions au souper prévu et serions revenu avec une génisse qui aurait certainement déjà bien entamé son vêlage. Même le vétérinaire ne s’est pas montré convaincu tout de suite. C’est au deuxième vêlage (deuxième alerte), qu’il a reconnu que le système fonctionnait bien et était fiable. Le patriarche de la ferme, très méfiant vis-à-vis des nouvelles technologies et ne se fiant généralement qu’à son propre jugement, s’est montré lui aussi convaincu et à adopter le nouveau système!

Capteur Smartvel

Il n’y a pas d’entretient particulier à apporter au SmartVel : une fois le capteur enlevé, vous pouvez directement le réinstaller sur un autre animal sans risque sanitaire. Ce capteur est opérationnel quelques minutes après son installation. Il se met en veille très facilement lorsqu’il n’est pas utilisé et doit être stocké à la verticale. Il redémarre dès son utilisation. Les capteurs fonctionnent sur batterie et ont une durée de vie de 7 ans (donc pas de recharge nécessaire). Ils ne sont absolument pas invasifs pour l’animal, aucun dispositif n’est installé dans le corps de l’animal ne créant ainsi aucun rejet ou aucune gêne pour celui-ci. L’installation se passe donc comme une lettre à la poste et les femelles peuvent vaquer à leur occupation sans être embêtée par quoi que ce soit. Il est cependant utile de vérifier à intervalles réguliers si le capteur est toujours bien en place et tient correctement (la colle sèche avec le temps), dans quel cas, il faut refixer le tout.
Vous aussi vous pouvez vaquer à vos occupations : le signal SmartVel vous donne généralement une heure de marge entre l’alerte et le temps où il faut intervenir, sauf dans le cas ou l’animal est lié. De quoi vous permettre de vous organiser au mieux dans votre travail.

L’investissement pour un tel dispositif est relativement conséquent : environ 3000€ (comprenant 4 capteurs et le collecteur), mais j’ai envie de vous dire que le confort de vie n’a pas de prix et un vêlage raté encore moins! Vous devrez également vous munir d’une carte sim soit sous forme de carte prépayée soit pour encore plus de facilité, un abonnement téléphonique où seuls vos consommations vous sont facturées (comme chez Base). Si vous souhaitez être équipés de plusieurs capteurs (en plus des 4 capteurs fournis avec le kit de base), ils sont facturés 200€/pièce.

L’élevage a adopté le système SmartVel et lui fait entièrement confiance. Si vous êtes à la recherche d’un système de détection de vêlage, n’hésitez pas à essayer celui-ci! A l’heure où le virtuel prend de plus en plus le pas sur la réalité, il faut reconnaître que certaines technologies sont novatrices et intéressantes. Pour rappel, un vêlage réussi fait partie intégrante d’un bon démarrage chez le veau! N’oubliez d’ailleurs pas, par ces fortes chaleurs (qui ne font pas bon ménage avec les bêtes gestantes), de rentrer vos animaux ou de leur assurer ombre et fraîcheur!

Pas encore de commentaire

    Laisser un commentaire